Photographe amateur depuis 40 ans, Dominique Combarnous vit à Grenoble.

Les voyages, les rencontres, les instantanés de rue, ont nourri par le passé, sa curiosité et imprimé ses pellicules.

” Toujours en noir et blanc, Dominique Combarnous s’est attaché, au fil du temps, à capter des instantanés au cours de ses voyages. Il se fait ainsi l’interprète de l’instant qu’il vit, en travaillant la construction de l’image de façon humoristique et esthétique.

Sensible à l’œuvre de Doisneau, Ronis, Koudelka, le photographe grenoblois sait se saisir avec talent de l’immédiateté d’une scène pour nous en donner une saveur particulière : il en est ainsi de “la petite vendeuse de Mékong”. Fillette “grandissime” surplombant de toute sa fragilité le fleuve du Mékong sur lequel flottent deux embarcations pleines d’hommes…

L’image construite d’une succession de bandeaux horizontaux avec la ligne d’horizon, le fleuve, les pirogues et le bras de l’enfant sur son plateau amplifie la perception de la silhouette enfantine que vient baigner avec délicatesse un rayon de lumière.»
(Isabelle Varloteaux de la Maison de la Photographie et de l’Image de Grenoble)

En 2011, un AVC a paralysé son bras droit, et rendu sa communication verbale très difficile, mais les dégradés de gris, les noirs profonds et les blancs lumineux enchantent toujours ses pupilles et animent son énergie. Les modèles, le portrait en studio, avec les grains de peau, les textures et les matières sont maintenant, ses nouveaux horizons, ses nouveaux paysages.

https://domcombarnous.book.fr/